U18 : LES YEUX DÉJÀ TOURNÉS VERS LE MOIS DE MARS

HC Kraainem – SHC Mont-sur-Marchienne : 28-16

Dimanche 23 février 2020

Huitième rencontre de la saison pour les Cadets du HC Kraainem qui recevaient ce dimanche leurs amis de Mont-sur-Marchienne, pour une confrontation au goût de revanche après le nul concédé à l’aller en octobre (27-27).

Une entame de match à sens unique permet à Kraainem de mener très rapidement 5-0. Les joueurs sont attentifs, concentrés et efficaces. L’observateur neutre n’aura même pas remarqué que le coach bruxellois n’aligne que cinq de ses titulaires et que ce sont trois Minimes (U16) qui viennent compléter l’effectif. L’attaque kraainemoise, emmenée par Mihajlo, Tanguy et Wallis, est survoltée et a soif de buts. La défense, avec Konstantinos, se montre solide et solidaire de son gardien Alessio, et constitue un rempart difficilement franchissable. Les Hennuyers sont en manque de réussite et le HCK, avec une attaque aussi explosive, compte une confortable avance de 11 buts à la mi-temps (15-6).

Au retour des vestiaires, les Bruxellois semblent moins appliqués, tandis que les visiteurs, piqués au vif, jettent toutes leurs forces dans la bataille. Heureusement, encouragés par de nombreux supporters, les Kraainemois se ressaisissent très vite et font bloc. Les trois U16 Gibril, Iasonas et Luis assurent en défense et dans cette composition inédite et performante, les Cadets du HCK contrôlent la partie qui se termine sur le score sans appel de 28-16.

Les jeunes Blue Bears engrangent ainsi leur 5e victoire et occupent la deuxième place du championnat, à égalité avec le HC Visé. Ils confirment également leur titre provisoire de meilleure défense, avec une moyenne de 19 buts encaissés par match.

Rendez-vous en mars, avec pas moins de quatre rencontres : à domicile contre Waterloo le 7 mars et Sprimont le 29 mars et en déplacement à Flémalle le 1er mars* et à Visé le 22 mars.

Notez les dates dans vos agendas, et venez les soutenir en nombre !

* le match a été reporté entretemps

L’Album des Stars de demain

Nos cinq équipes jeunes sont dans l’Album des Stars de demain (DH Les Sports, vendredi 21 février 2020)

 

Les Blue Bears en mode warrior !

HC Kraainem – HB Sint-Truiden : 34-28

Samedi 22 février 2020

Les Blue Bears recevaient Saint-Trond ce samedi, une équipe solide contre laquelle ils n’avaient encore jamais gagné en quatre confrontations. Forts de leurs trois succès consécutifs, ils étaient prêts à vaincre le signe indien et remporter une victoire qu’ils attendaient depuis trop longtemps.

La rencontre ne débute cependant pas dans les meilleures conditions puisqu’après un tir sur le gardien et une faute technique côté bruxellois, les Trudonnaires mènent 0-2 à la 3e. Les Kraainemois se reprennent aussitôt et font 3-0 pour reprendre la tête à la 5e (3-2). Basile Baudain et Cédric Buyssens creusent l’écart à 5-3 (8e), Nathan De Baets conclut un beau mouvement à l’aile droite pour faire 6-4, sert ensuite un magnifique Kung-Fu à Cédric Buyssens (7-5) puis une belle passe sur un décalage qui ouvre un large espace au même Cédric Buyssens (8-6 à la 13e). Les attaquants kraainemois connaissent alors plusieurs minutes stériles, heureusement compensées par un excellent Simon De Baets devant les filets. Les Trudonnaires reviennent malgré tout à 8-7 (19e), puis égalisent à 8-8, 9-9 et 10-10 (25e). Simon Joufflineau redonne l’avance au HCK sur un joli lob, et à la 26e, Saint-Trond bénéficie d’un penalty. Yoan Buthod-Garçon, bien placé, pousse le tireur à la faute et le ballon échoue sur le poteau. Damian Siemieniewicz fait 12-10 sur l’action suivante et les deux équipes marquent tour à tour dans les dernières minutes de la mi-temps, qui se clôture sur un marquoir à 14-13.

Saint-Trond entame la 2e mi-temps au ballon et recolle au score (14-14) avant de repasser devant à 15-16 (4e). Nathan De Baets égalise d’un superbe tir de loin (16-16) mais le gardien limbourgeois arrête le tir bruxellois suivant et à la 7e, Saint-Trond est à +2 (16-18). Nathan De Baets réduit l’écart sur penalty puis égalise d’un deuxième tir de loin (18-18 à la 9e). Le HCK reprend les commandes après une faute de pied trudonnaire (20-19), et passe à +2 sur une nouvelle faute technique des visiteurs (23-21 à la 14e). A la 20e, le marquoir affiche 25-24 et tout est encore possible. Les Trudonnaires prennent Cédric Buyssens et Nathan De Baets en individuelle, mais n’empêchent ni Gaëtan Forment, ni Basile Baudain d’aligner les buts, tandis que Simon De Baets repousse leurs tirs. Les Kraainemois font 4-0 pour mener 29-24 à la 23e. A 30-25, Saint-Trond prend un temps mort mais les visiteurs semblent avoir perdu toute lucidité face aux buts kraainemois et multiplient tirs ratés, mauvaises passes et fautes techniques. Les Blue Bears, bien encouragés par leurs supporters, alignent trois buts supplémentaires et mènent 33-25 à la 26e. Le match est “plié” et le coach bruxellois fait monter les jeunes pour les dernières minutes de la partie. Saint-Trond revient à 33-28 et Simon Joufflineau clôt les débats. Score final 34-28.

Une belle performance des Blue Bears, qui ont “tout donné” et remportent méritoirement la victoire. Kraainem est désormais en tête des play-down avec 10 pts, devant Saint-Trond (9 pts). UBHC (5 pts) et Bocholt (4 pts) sont distancés, et comptent pourtant un match de plus que les deux premiers.

Prochaine rencontre à Bocholt, le samedi 29 février à 14h30.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Basile Baudain (5 buts)
Cédric Buyssens (6 buts)
Nathan De Baets (8 buts, dont 2 penalties)
Tanguy Delpire
Gaëtan Forment (5 buts)
Antoine Hap (3 buts)
Simon Joufflineau (3 buts)
Wallis Juienkou
Maxime Kerhousse (2 buts)
Julien Moulis (1 but)
Damian Siemieniewicz (1 but)
Yoan Buthod-Garçon (GB, 3′)
Simon De Baets (GB, 57′)

Et de trois !

HC Kraainem – United Brussels Handball Club : 27-18

Samedi 15 février 2020

Les Blue Bears, privés de match dimanche dernier pour cause d’intempéries, recevaient UBHC ce samedi et avaient l’occasion de confirmer leur bonne forme et consolider leur 2e place au classement.

Le Brussels débute la partie avec le ballon mais c’est Gaëtan Forment qui ouvre la marque, d’un beau lob de l’aile. Les visiteurs égalisent mais commettent ensuite plusieurs erreurs et à la 5e, c’est 4-1. A 4-2, le HCK fait à nouveau 3-0 pour mener 7-2 à la 9e. Les Kraainemois connaissent alors un bref passage à vide et laissent le Brussels revenir à 7-6 (17e). Cédric Buyssens et Simon Joufflineau rétablissent le +5 (12-7 à la 22e) mais le Brussels profite de deux imprécisions kraainemoises en attaque pour réduire l’écart à 13-10 (26e). A la pause, le marquoir affiche 15-12.

Le début de 2e mi-temps est moins bon du côté de Kraainem, qui ne trouve plus le chemin des filets du Brussels. Heureusement, Simon De Baets arrête quatre tirs adverses avant qu’Antoine Hap ne fasse repartir la machine kraainemoise et inscrive un doublé (18-13 à la 11e). A 19-13, le Brussels rate un penalty et Antoine Hap fait 20-13 sur un beau mouvement initié par Nathan De Baets. Antoine Hap réalise ensuite deux tirs magnifiques (22-14 à la 19e) et Gaëtan Forment lobe à nouveau le gardien du Brussels (23-15 à la 23e). Les deux équipes marquent tour à tour dans les 5 minutes qui suivent (26-18 à la 28e) et la partie se termine sur un penalty pour Kraainem, que le gardien repousse vers le jeune Tanguy Delpire qui inscrit le dernier but de la rencontre. Score final 27-18.

Une belle prestation des Blue Bears, qui met provisoirement le HCK en tête des play-down, avant le match de dimanche qui oppose Bocholt à Saint-Trond.

Prochain rendez-vous à Kraainem, pour une première confrontation entre Kraainem et Saint-Trond. Gageons que ces trois victoires consécutives donneront aux Blue Bears toute la confiance nécessaire pour enfin battre les Trudonnaires.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Cédric Buyssens (6 buts, dont 1 penalty)
Nathan De Baets
Tanguy Delpire (1 but)
Gaëtan Forment (5 buts)
Antoine Hap (7 buts)
Simon Joufflineau (6 buts)
Maxime Kerhousse (2 buts)
Julien Moulis
Damian Siemieniewicz
Yoan Buthod-Garçon (GB)
Simon De Baets (GB, 60′)

La Chronique de Bill – 1er février 2020

Est-ce que vous connaissez la devise de l’Union européenne ? Oui ? Non ? Je vous laisse réfléchir… Unie dans la diversité. Et pourquoi je vous parle de ça ? Et bien parce que ce matin, 1er février, je me suis réveillé en pensant qu’on était un de moins, je veux dire, dans l’Union européenne. Les Anglais – oui je sais qu’on doit dire les Britanniques mais moi je dis les Anglais, par contre je dis pas l’Amérique quand je parle des Etats-Unis – je disais donc, les Anglais sont partis, et on n’est plus que 27. Et une pensée en entraînant une autre, je me demandais combien de ces 27 il y avait chez nous. Vous avez une idée ? Cinq ? Dix ? Quinze ? Vous n’y êtes pas du tout. Figurez-vous que dans les tablettes des dix dernières années, on a dix-sept nationalités de l’UE parmi nos joueurs, et même dix-huit en comptant les Anglais. Pas mal, non ? Des Belges, évidemment, bruxellois, flamands et wallons, des Français, de métropole et d’outre-mer, des Allemands, des Luxembourgeois, des Néerlandais. Jusque là, ce sont des voisins, ça se comprend. Mais on a aussi des joueurs du Portugal, d’Espagne, de Grèce et d’Italie. Et puis la Bulgarie, la Croatie, la Finlande, l’Irlande, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovénie sont également représentées. Et ce n’est pas tout, on a aussi des joueurs d’autres pays européens comme la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, l’Islande et l’Ukraine. Et si vous voulez continuer le cours de géo, je peux ajouter la Turquie, le Kazakhstan, le Maroc, l’Egypte, le Cameroun et le Japon. Vingt-huit nationalités ! Bon, pas tous en même temps, bien sûr, mais ça pose un club, non ?

Notre club, c’est une grande famille, ouverte à tous et conviviale, où chacun trouve sa place, dans le respect de l’autre. Et j’en reviens à la devise de l’Union européenne, l’unité dans la diversité, et je me dis qu’elle colle vraiment bien à notre club. Parce que quand on voit évoluer nos joueurs, issus de tant de pays, provenant de milieux tellement différents et de cultures aussi variées, on se dit que c’est parce qu’ils sont unis dans leur diversité qu’ils sont aussi performants. Notre sport exige de chacun un engagement personnel total mais ce n’est qu’en étant tous en parfaite harmonie, solidaires et soudés, que son apprentissage et sa pratique restent un plaisir et que les bons résultats suivent.

En fait, l’union fait la force, ça tombe bien, c’est la devise de la Belgique.
Et respect, engagement et convivialité, ce sont nos valeurs.

Vive le HC Kraainem, vive nous !

Bill

Deuxième victoire pour les Blue Bears !

HC Kraainem – Handbal Achilles Bocholt : 24-21

Samedi 1er février 2020

Les Blue Bears recevaient Bocholt ce samedi, et comptaient bien faire oublier leur dernière rencontre face aux Limbourgeois, où ils avaient montré une fort pâle figure.

Bocholt débute la partie au ballon, obtient un penalty dès sa première attaque et ouvre la marque. Les mauvaises passes se succèdent de part et d’autre jusqu’à ce que Bocholt se fasse subtiliser le ballon et que Maxime Kerhousse égalise sur une très belle contre-attaque. Cédric Buyssens fait 2-1, puis 3-2 (6e). Bocholt égalise sur penalty puis Gaëtan Forment redonne l’avance au HCK d’un tir bien placé, suivi par un joli Schwenker de Cédric Buyssens (5-3 à la 9e). Les Limbourgeois égalisent à nouveau à 6-6 (14e) et le chassé-croisé se poursuit jusqu’à la 25e, où Bocholt passe en tête (9-10). Yoan Buthod-Garçon prend alors place devant les filets kraainemois et Nathan De Baets rétablit l’égalité juste avant la pause (10-10).

A la reprise, les Kraainemois profitent de plusieurs fautes limbourgeoises pour faire 3-0 et mener 13-10 (6e). Bocholt réplique d’un doublé (13-12), les Bruxellois, bien aidés par deux arrêts de leur gardien, font de même (15-12) mais Bocholt insiste et revient encore (15-14 à la 13e). Bocholt connaît ensuite un gros passage à vide et malgré un temps mort, encaisse un 5-0 des mains du quatuor Buyssens, Forment, Hap, De Baets. C’est 20-14 à la 19e mais Bocholt n’a pas dit son dernier mot et à 22-16 (22e), les Limbourgeois passent à l’attaque à sept pour tenter de percer la solide défense kraainemoise. Mais c’est surtout l’attaque bruxelloise, en panne de réussite, qui permet alors à Bocholt de faire 0-4 pour revenir à 22-20 (27e). Après un nouvel arrêt de Yoan Buthod-Garçon, le coach kraainemois prend un temps mort et Antoine Hap inscrit le 23-20 à la 29e, synonyme de victoire. La partie se termine sur un but de chaque côté et un marquoir à 24-21.

Une belle victoire des Blue Bears, dont on espère qu’elle leur aura donné toute la confiance nécessaire pour aller battre Saint-Trond à domicile, dimanche prochain.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Basile Baudain
Cédric Buyssens (9 buts)
Nathan De Baets (3 buts)
Tanguy Delpire
Quentin Dorpel
Gaëtan Forment (6 buts)
Antoine Hap (4 buts)
Simon Joufflineau (1 but)
Maxime Kerhousse (1 but)
Julien Paquot
Damian Siemieniewicz
Yoan Buthod-Garçon (GB, 35′)
Simon De Baets (GB, 25′)

La Chronique de Bill – 25 janvier 2020

Et c’est reparti pour un tour ! Ou plutôt pour deux, vu que cette année, les play-off et down vont se jouer en deux fois six matches. Je sais pas d’où vient l’idée, sans doute d’un non-joueur qui trouvait la saison trop courte…

Et on commence par le Kinetix, comme en septembre. Sauf que cette fois, je vais pas me farcir les douze étages pour me retrouver dans des gradins d’où tu vois rien. Non, je vais rester dans la salle, m’installer bien sagement sur le banc, avec les Bears, comme ça je serai tout près de l’action et si jamais je loupe un truc ou je comprends pas kèkchoz, je pourrai demander. Bon plan, ça.

Allez, ça commence. Et par deux boulets de canon de Ced, qui a l’air en forme. Zut, un péno contre nous. Mais Jamy l’arrête ! Trop fort le Jamy. Je vous le dis tout de suite, les Kinetixiens reviendront jamais et on va mener pendant tout le match. Ceci dit, ils sont pas mauvais en face, j’y connais rien mais on m’a dit qu’individuellement, ils sont plus forts que nous, plus techniques. Et c’est vrai que dans les douze mètres, le ballon circule plutôt bien et les combinaisons sont pas mal. Mais bon, le hand, c’est un sport co’ et à Kraainem, le collectif, ça nous connait. Quand ils sont bien lunés, les Bears, ya rien qui passe. Et ce soir, ils sont bien lunés. En plus, ya Jamy qui nous fait un match de malade, avec des arrêts du bout des doigts, du bout du pied, de la cuisse, du bras ou de la main que je serais un attaquant, je serais dégoûté. Tout va bien, on mène, il reste vingt secondes, et là, je sais pas trop ce qui se passe mais on perd le ballon bêtement, les autres marquent, on reperd le ballon bêtement et heureusement que le buzzer arrête la dernière action des Rouges. Baz est furax et il a bien raison.

La 2e mi-temps commence par deux pénos pour nous, bam, bam, on mène 11-15. Du coup, on se permet des fantaisies genre passe à l’aile où ya personne ou kung-fu sur le back qui devrait mesurer 2m50 pour avoir le ballon. Mais pas de panique, on a pas oublié le passage à vide de septembre et on ne se laissera pas avoir une 2e fois. Et même si Baz se prend une 2e exclusion paske Lulu a plié les genoux (escroc !) et que du coup, le bras de Baz est passé du torse de Lulu à son cou, on reste sereins. A 4′ de la fin, le coach fait monter Aless’ à la place de Jamy et Flash au back. Et bam, Flash marque son tout premier but et Aless’ arrête son tout premier tir, sur le buzzer. En fait, elle nous réussit bien cette salle, deux matches, deux victoires, youhou !

Finalement, je monte dans les gradins quand même. Faut dire que ya Jojo et sa maman qui sont venus. Il est trop chou Jojo !

Bill

Les Blue Bears renouent avec la victoire !

United Brussels Handball Club – HC Kraainem : 20-29

Samedi 25 janvier 2020

Les Blue Bears reprenaient le chemin des parquets ce samedi et, pour leur première rencontre des play-down, se rendaient au Brussels. Le seul match remporté par le Brussels dans la phase classique étant son déplacement à Kraainem, le derby bruxellois s’annonçait palpitant.

Le Brussels débute la partie au ballon mais c’est Kraainem qui ouvre la marque. A 2-3 (6e) Simon De Baets arrête un penalty et permet au HCK de prendre un 2e but d’avance. Nathan De Baets offre le 3e, puis le 4e sur penalty (2-6 à la 9e). UBHC revient à 4-6 sur une jolie roucoulette de Lucas Meilhou mais perd le ballon suivant et Gaëtan Forment marque sur la contre-attaque qui suit (4-7 à la 12e). Simon De Baets, en très grande forme, arrête les trois tentatives suivantes, dont un 2e penalty, et Gaëtan Forment replace le HCK à +4 (4-8 à la 16e). A 5-8, le Brussels prend un temps mort et revient à 6-8 (22e). Cédric Buyssens fait 6-9 (18e), avant que les Kraainemois commettent quelques erreurs, heureusement compensées par leur gardien, impérial devant ses filets. A 6-10, le HCK connait une brève baisse de régime et laisse UBHC faire 3-0, dont deux penalties (9-10 à la 26e). Kraainem riposte par un 0-3 (9-13 à la 29e) mais manque de concentration dans les dernières secondes de la mi-temps et perd deux fois le ballon. Au coup de sifflet, le marquoir affiche 11-13.

A la reprise, c’est à nouveau Simon De Baets qui s’illustre, et Cédric Buyssens, sur trois penalties, remet le HCK à +4 (11-15 à la 6e), puis à +5 (13-18 à la 8e). Le Brussels ne trouve aucune solution face à la solide défense kraainemoise et son gardien en état de grâce (15 arrêts et 19 buts encaissés, soit un ratio de 44%). Antoine Hap fait 14-20 d’un tir bien placé et Simon Joufflineau réalise le +7 sur contre-attaque (15-22 à la 17e). Malgré un doublé de Cédric Buyssens et une avance de huit buts (16-24 à la 19e), les Kraainemois restent concentrés et ne laissent rien passer en défense. A la 26e, Maxime Kerhousse inscrit le +9 (18-27) et le coach kraainemois fait monter le jeune Alessio Reumont devant les filets pour les dernières minutes de la partie. Celle-ci se termine sur le premier but en D2 du jeune Tanguy Delpire et le premier arrêt d’Alessio Reumont, sur le buzzer. Score final 20-29.

Une prestation convaincante des Blue Bears, qui se sont montrés efficaces en attaque et solidaires en défense et renouent ainsi avec la victoire. Une belle entame de play-down, qu’il faudra confirmer à domicile, face à Bocholt, samedi prochain.

N’oubliez pas de réserver vos places pour le Souper Blue Bears !
Cliquez ici : https://www.hckraainem.be/souper-blue-bears/

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Basile Baudain
Cédric Buyssens (13 buts, dont 5 penalties)
Nathan De Baets (3 buts, dont 1 penalty)
Tanguy Delpire (1 but)
Quentin Dorpel (2 buts)
Gaëtan Forment (5 buts)
Antoine Hap (2 buts)
Simon Joufflineau (2 buts)
Maxime Kerhousse (1 but)
Simon De Baets (GB, 56′)
Alessio Reumont (GB, 4′)

Les Blue Bears terrassés à Bocholt

Handbal Achilles Bocholt – HC Kraainem : 35-21

Samedi 21 décembre 2019

Dernier match de la première phase pour les Blue Bears, qui se rendaient à Bocholt ce samedi afin d’y disputer une rencontre qui avait la 6e place du championnat pour enjeu.

La partie débute par une possession stérile de part et d’autre, puis le HCK ouvre la marque à la 3e. Suivent ensuite deux mauvaises passes, un penalty raté et un tir non cadré côté bruxellois, qui permettent à Bocholt de mener 5-1 à la 8e. Les Kraainemois ne trouvent pas de solution et au quart d’heure, Bocholt est à +6 (9-3). Le HCK revient à 10-7 (20e) à la faveur d’une courte baisse de régime des Limbourgeois mais les pertes de ballon kraainemoises reprennent et à la pause c’est 15-10.

En 2e mi-temps, Kraainem parvient à mieux conserver le ballon mais ne réussit pourtant ni à résister aux attaques de Bocholt, ni à percer sa défense et à la 16e, le marquoir affiche 27-17. Loin de se rebeller, les Kraainemois rendent les armes et s’effondrent dans le dernier quart d’heure. Score final 35-21.

Place maintenant à la trêve hivernale, dont on espère qu’elle pourra réparer corps et esprits pour que les Blue Bears puissent s’offrir et offrir à leur public de belles images de bataille, de motivation et d’unité, dans des play-down qui s’annoncent longs et difficiles.

La première des douze rencontres aura lieu au Kinetix Stadium, face à United Brussels, le 25 janvier 2020 à 18h.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir (1 but)
Nathan De Baets
Gaëtan Forment (3 buts)
Alex Gasser (6 buts)
Antoine Hap (3 buts)
Simon Joufflineau (1 but)
Maxime Kerhousse (4 buts, dont 2 penalties)
Julien Moulis (2 buts)
Damian Siemieniewicz (1 but)
Yoan Buthod-Garçon (GB, 47′)
Simon De Baets (GB, 13′)

Les Bears arrachent le nul face à Herstal

HC Kraainem – HC Herstal : 30-30

Samedi 14 décembre 2019

Pour leur dernier match à domicile de cette première phase de championnat, les Blue Bears recevaient le HC Herstal et étaient bien décidés à mettre fin à la série de cinq défaites consécutives.

La partie commence bien pour Kraainem, qui enchaîne quatre buts et mène 4-0 dès la 3e. Herstal réagit (4-2 à la 4e) mais perd ensuite plusieurs ballons. A 7-2 (8e), le coach liégeois prend un temps mort mais ses joueurs ne réussissent pas à trouver la solution et à la 13e, le HCK passe à +6 (10-4). Herstal revient à 10-7 sur deux arrêts de son gardien mais les Kraainemois ripostent, reprennent cinq buts d’avance (12-7), qu’ils maintiennent jusqu’à la 21e (14-9). Herstal accélère et à 15-12, c’est au tour du coach bruxellois de demander un temps mort. Les Kraainemois baissent de régime dans les dernières minutes de la mi-temps et laissent Herstal revenir à 16-15 . A la pause, le marquoir affiche 17-15.

Le début de 2e mi-temps est pour les Liégeois, qui font 0-3 et prennent la tête (17-18 à la 3e). Kraainem égalise par deux fois puis Herstal prend un 2e puis un 3e but d’avance (19-21 à la 7e, 20-23 à la 10e). Kraainem bénéficie alors de deux penalties consécutifs, transformés par Cédric Buyssens (22-23 à la 12e) et égalise à 25-25, à nouveau sur penalty (18e). Herstal repasse devant (25-27 à la 22e) mais Cédric Buyssens et Nathan De Baets, déchaînés devant le but adverse, ramènent les équipes à égalité (28-28 à la 27e). Dans la dernière minute de jeu, Gaëtan Forment et Nathan de Baets font 29-29 et 30-30 et à quatre secondes du terme, Herstal obtient un coup franc. Le spectre du match aller est dans toutes les têtes bruxelloises mais cette fois, les Liégeois échouent et le score en reste là.

Les Blue Bears se rendront à Bocholt samedi prochain, et tenteront de ramener les deux points pour conserver leur 6e place.

L’équipe et les buts du match :

Zakaria Amarir
Basile Baudain (2 buts)
Cédric Buyssens (10 buts, dont 3 penalties)
Nathan De Baets (8 buts, dont 3 penalties)
Louis de Wouters
Gaëtan Forment (2 buts)
Antoine Hap (4 buts)
Maxime Kerhousse (2 buts)
Julien Moulis (1 but)
Damian Siemieniewicz (1 but)
Yoan Buthod-Garçon (GB, 36′)
Simon De Baets (GB, 24′)